Programme d'activités 2022

Interprofession sucre

  • Fixer le prix définitif 2021
  • Examiner la participation à l’EBITDA et l’introduction d’un modèle de couverture mécanique des tas dans l’Accord interprofessionnel 2023
  • Collaborer étroitement avec Sucre Suisse SA au niveau politique
  • Promouvoir le sucre Bio suisse et IP Suisse
  • Accompagner et soutenir Sucre Suisse SA dans ses nouvelles démarches d’amélioration de la logistique

Politique agricole (CH, EU, OMC)

  • Mettre en œuvre le paquet d’aides « Sucre suisse » par voie d’ordonnance : droit de douane minimal pour le sucre, contribution pour culture particulière et prime supplémentaire pour la production biologique et IP (non-recours aux fongicides et insecticides)
  • Poursuivre la mise en œuvre de la stratégie sucre suisse, sur la base des recommandations de l’étude économique sur le sucre suisse
  • Mettre en œuvre l’initiative parlementaire « Réduire les risques liés aux pesticides et les pertes en éléments nutritifs »
  • Travailler sur une prise de position sur les nouvelles techniques de sélection
  • Dialoguer régulièrement avec l’OFAG et les acteurs politiques clés
  • Dialoguer régulièrement avec divers représentants des grandes cultures
  • élaborer des prises de position sur des projets de politique agricole
  • Soutenir la campagne contre l’initiative « élevage intensif »
  • Collaborer avec la Chambre d’agriculture, la Commission technique Production végétale et la Plateforme protection des plantes de l’USP

Centre betteravier suisse

  • Participer aux divers organes de l’association
  • Accompagner l'orientation organisationnelle et du personnel
  • Contrôler la situation de la jaunisse virale et formuler les demandes d’autorisations d’urgence pour des insecticides
  • Collaborer dans la mise en œuvre des projets de recherche d’Agroscope « betteraves durables »
  • Participer au groupe de travail "Accompagnement des essais variétaux" et soutenir et renforcer la sélection variétale
  • Soutenir les techniques culturales nécessitant un recours réduit aux produits phytosanitaires tout en maintenant les rendements.
  • Soutenir l’acquisition de connaissances et la lutte contre le syndrome des basses richesses et la jaunisse virale
  • Renforcer la vulgarisation dans le secteur économique de la culture de betterave sucrière
  • Participer au Groupe de Travail (GT) « coordination nationale souchet comestible » et développer des mesures de lutte au niveau suisse 
  • Mettre en œuvre le "Plan d’action phytosanitaire"

Commissions et groupes de travail

  • Collaborer activement dans les Groupes de Travail internes à la branche : Politique, Communication, Sciences/Recherche et Promotion de la culture
  • Renforcer la collaboration avec l’organisation faîtière des associations apicoles suisses « apisuisse »
  • Coordonner les commissions d’usine
  • Maintenir et consolider le GT Transports
  • Promouvoir la réduction des coûts de production et l’accroissement de l’efficience dans toute la chaine de création de valeur sucre

Communication et relations publiques

  • Alimenter la Newsletter « BetaSwiss » commune de la SUS, du CBS et de la FSB
  • Alimenter l’App « BetaSwiss »
  • Mener des séances d’information régionales attractives et renforcer la communication directe avec les betteraviers
  • Gérer le site internet SVZ-FSB
  • Appliquer les décisions du GT "Promotion de la culture de betteraves sucrières"
  • Publier des articles dans la presse agricole et les autres médias

Contacts européens

  • Participer à l’assemblée générale de la CIBE
  • Participer à la réunion annuelle de la Commission technique de la CIBE
  • Participer aux séances du Conseil d’administration et de la Commission économique et des affaires générales de la CIBE
  • Soigner les échanges bilatéraux avec les pays producteurs proches, en particulier l’Autriche

Sélectionnez votre langue